La vie de l’école

Le scrutin des Incorruptibles

Cette année encore, les élèves de notre école ont participé au concours national des Incorruptibles.

Le principe est basé sur un jury d’enseignants qui a sélectionné une série d’ouvrages répartis en catégories d’âge. Après une lecture attentive de ces livres, les enfants répondent à une série de questions portant sur l’histoire, l’écriture, les illustrations, la couverture, etc… La dernière étape est un vote exprimant les choix des enfants, intervenu, pour Boissières, le mardi 30 avril.

Les services techniques ont installé les isoloirs et une urne dans la salle polyvalente. Les enseignantes se sont occupées de la partie administrative en confectionnant pour chaque élève une carte d’identité et une carte d’électeur, ainsi que les bulletins de vote et les procès-verbaux de dépouillement.

Les assesseurs et les scrutateurs, désignés parmi les CM par les professeurs, ont pris leur rôle très au sérieux. Contrôle de l’identité, remise des enveloppes et des bulletins de vote, passage dans l’isoloir, dépôt de l’enveloppe dans l’urne, « a voté » et émargement à la fin, tout y était.

Les dépouillements par catégories ont été tout aussi solennels. Les décomptes ont recensé les bulletins blancs, nuls et exprimés. Ces résultats seront remontés au niveau national et s’ils correspondent à la majorité des votes, l’école recevra quelques livres.

Cette matinée a été pour les enfants une expérience de citoyenneté grandeur nature. Le 09 juin ce sera le tour des parents de se livrer à cet exercice pour les élections européennes. Venez nombreux !!!!!

 

Réorganisation de la Participation Citoyenne

Mis en place en 2015 à Boissières, le dispositif « Participation Citoyenne » avait besoin d’un toilettage. En effet depuis cette date, le nombre d’habitations a augmenté et un nouveau lotissement a vu le jour. En concertation avec la brigade de gendarmerie de Calvisson, nous sommes passés de six secteurs à cinq et à un ou deux référents par secteur en fonction des volontariats.

Ce vendredi 19 avril aux environs de dix-huit heures, une trentaine de boissiérois se sont réunis à la salle polyvalente en présence du Lieutenant Stéphane Bastien, commandant la brigade de Calvisson, du maire Marc Foucon et de quelques conseillers municipaux.

Après un rappel sur le fonctionnement du dispositif « Participation citoyenne » par le Lieutenant et le  maire, le nouveau découpage des secteurs du village a été présenté. Les référents (anciens et nouveaux) se sont faits connaître. Il y en aura un ou deux par secteur.

Le dispositif complet fera l’objet d’un article dans le prochain numéro de L’Echo du Château. Il faut auparavant que les référents soient agréés par la gendarmerie. Les cartes détaillées des secteurs seront également établies. Pour l’instant le dispositif actuel continue de fonctionner.

Un petit rappel sur la Participation citoyenne : Les référents agissent par des actes élémentaires de renforcement des contacts entre les habitants comme la prévention : surveillance des habitations en l’absence des occupants, ramassage du courrier, signalement aux forces de l’ordre des faits d’incivilité, de démarchages suspects, ……….etc.

La PARTICIPATION CITOYENNE est la PARTICIPATION DE TOUS ET DE CHACUN à la protection de notre environnement social et à la tranquillité de nos proches qu’ils soient nos voisins, nos amis ou membres de notre famille.

Si vous repérez un comportement suspect (passage répété d’un même véhicule, piéton regardant au-dessus des clôtures, démarchage insistant, ………..) vous prévenez votre référent qui alerte le maire. Il n’y a qu’en cas de constatation d’un flagrant délit que vous prévenez directement la gendarmerie.

Vous avez ci-dessous le découpage actuel avec les référents à prévenir. Le lotissement du Château est rattaché au secteur du Chemin di Cougoul

Secteur 1/6     Chemin des  Castanets               –  Rue de  la vaunage
Delamarre Karine 49 chemin des castanets 0675516528 delamarre.karine@laposte.net
Deschamps Philippe 35 chemin des castanets 0681146290 philippe.georges.53@gmail.com
Marot Didier 70 rue de la Vaunage 0626632859 marotdi@wanadoo.fr
Aigon Marcel 230 chemin des castanets 0649657343 marcel.aigon@orange.fr
Secteur 2/6 Centre ancien
Dumon Jean-Pierre 135 rue Haute 0618030892 ralph.dumon@iadfrance.fr
Gondeau Julien 71 rue haute 0681799731 boubbamax@gmail.com
Travier  Jean-Paul 2 place de la mairie 0614760899 jeanpaultravier@sfr.fr

 

Secteur 3/6 Route de  Nages- La Margue
Foucon  Marc 4 route de Nages 0645816143 marcfoucon@orange.fr
Secteur 4/6 Chemin du  Cougoul
Michel Marcel 272 chemin de Cougoul marcelmichel@wanadoo.fr
Pascal Jean-Pierre 283/2chemin du Cougoul 0611810260 jean-pierre.pascal3@orange.fr
Jolivet  Bernard 400 chemin du Cougoul 0609786619 bjmjolivet@gmail.com

 

Secteur 5/6 Chemin des  Claux et      chemin du Vialat
Borg Christian 117 chemin du Vialat chri.borg@wanadoo.fr
Secteur 6/6 Chemin de  Chastres                Chemin de  Vauvert
Arnoult Christiane 164 route de Uchaud 0619907908 christianearnould@hotmail.fr
Biegun jean-Max 150 chemin de Vauvert 0695326593 jmbiegun@sfr.fr
Dalbart Thierry 94 chemin de Vauvert 0674630110 tdalbart@gmail.co

 

Le Carnaval

Les confettis sont de retour à Boissières.

 

Après quelques années d’absence dans notre village, les confettis et le carnaval étaient de retour ce samedi 20 avril sous l’égide des Boissiérades.

Le rendez-vous avait été fixé au stade aux alentours de 15h00 pour un défilé jusqu’à la place de la mairie. Monté sur un char piloté par Ralph Dumon, un Monsieur Carnaval, construit par nos Evelynes et Sylvie, a ouvert la marche. De trois mois à quatre-vingt ans, une foule déguisée était prête. De Thor le guerrier à Harry Potter, des hippies aux tomates géantes, de Superman à Dark Vador, de l’équipe de hockey sur glace aux princesses et sorcières, des clowns aux danseuses, du spéléologue à Catwoman, ce défilé fut coloré et éclectique.

Au point d’arrivée place de la mairie, Monsieur Carnaval fut jugé pour une série de méfaits énumérés par Evelyne Jolly avec une belle énergie. Les dernières secondes de l’accusé étaient comptées. Le verdict approuvé à l’unanimité d’un jury légèrement à charge, la sentence fut rendue et le pauvre Monsieur Carnaval fut piétiné par une foule en délire. Et il a fallu encore autopsier Bob l’Eponge et Smiley pour en extraire les bonbons offerts par Monsieur Haribo (merci à lui).

Toutes ces émotions avaient creusé les estomacs et les gâteaux confectionnés par les mamans (ou les papas) ont reçu un accueil enthousiaste.

Vers 17 heures, il ne restait que quelques (beaucoup de) confettis qui volaient au gré des rafales de mistral qui nous a accompagné toute l’après-midi.

Pour sa réapparition, cette première édition du carnaval a été un joli succès. Merci aux Boissièrades pour toute l’organisation et le travail de préparation.

Il me semble entendre une question portée par le vent : on recommence l’année prochaine ?

La chasse aux oeufs 2024

La chasse aux œufs de cette année s’est préparée sous de bons augures. Plus de soixante enfants inscrits (record explosé). La négociation avec les représentantes des cloches, pour une distribution une semaine après la date officielle, s’était bien déroulée. Le cachet demandé était tout à fait acceptable. Bref, il n’y avait plus qu’à demander le beau temps à Météo France. Réponse positive. Nos Evelynes, conseillères municipales, se sont démenées pour préparer les paniers pour les œufs et Christiane Chastel pour peindre les quelque soixante galets (chacun avec un décor original, mais non signé) ramassés par Christian. Quelques balles de golf ont servi de repères dans les herbes hautes.

Donc, le samedi 6 avril, vers 11h00, enfants et parents sont arrivés au stade. Tout le monde à peu près à l’heure. Christian a rassemblé tout le monde au city stade et donné les consignes pour limiter la récolte à un galet et une ou deux balles par chercheur.  Puis les petits sont partis sur leur zone réservée et les grands ont été lâchés dans un espace un peu à l’écart.

Environ un petit quart d’heure plus tard, la razzia était terminée. Place à la distribution des paniers remplis de chocolats. À la fin, Il ne resta que deux paniers non attribués qui ont été octroyés à des enfants dont les parents avaient oublié d’inscrire la prunelle de leurs yeux à cette chasse.

Comme le soleil brillait dans un ciel uniformément bleu et que la chasse avait été éreintante, il a fallu désaltérer de toute urgence des petits gosiers tout secs. Le tour des grands arriva ensuite, avec quelques grignotages pour alimenter les conversations animées. Vers treize heures, chacun regagna ses pénates après cette belle matinée où la plupart des enfants de Boissières ont pu se retrouver en dehors de l’école.

Prochaine rencontre pour le carnaval le 20 avril, départ au stade.

La Saint Patrick

Cette nouvelle édition de la St Patrick à Boissières a vu son extension sur le parking du Puits Neuf. Comme la dernière fois nous étions un peu à l’étroit dans la Traverse du Cercle, cette année le parking a accueilli l’estrade pour les musiciens et les tables pour les convives. Oui, parce qu’en plus de l’expansion territoriale, il y a eu une expansion culturelle avec deux groupes de musique Soul Factory Project et Collyn’s Group bien connu des boissièrois, qui ont assuré à tour de rôle l’ambiance sonore. Bon, mais il n’y avait pas que les nourritures de l’esprit, il y en avait d’autres plus orientées vers le roboratif avec deux food trucks un pour les pizzas et l’autre pour les galettes et les crêpes. Et bien sûr, il y avait Régis notre brasseur et ses bières de toutes les couleurs et ses bretzels. La buvette était tenue par les Boissièrades nouvellement reformées dont c’était la première sortie.

A partir de dix-neuf heures, les boissièrois, les boissièroises, et leurs invités ont commencé à remplir le haut de la rue du Puits Neuf. Les bonnes odeurs de crêpes et de pizzas au feu de bois flottaient sur le village, la musique a débuté, et avec une douce température la soirée s’annonçait bien.

Soient debout, soient assis tout le monde a goûté aux pizzas, crêpes et bières pendant que les enfants courraient en toute liberté parmi la foule.

On a bien eu quelques défections aux environs de vingt et une heure. Il paraît que trente gaillards anglais et français se roulaient sur une pelouse à la poursuite d’un ballon ovale pour le porter entre deux morceaux de bois. Chacun s’amuse comme il peut.

Notre St Patrick s’est déroulée jusque vers onze heures. Ce fut aussi victorieux que nos bleus (Allez les petits !!!!!). Toutes les pizzas et les crêpes ont été mangées, la réserve de bière vidée. Tous les billets de la tombola des Boissièrades ont trouvé preneur et ce sont Mme et Mr Delamarre qui ont remporté le gros lot. Bref tout le monde était content.

Pour les prochaines éditions, nous prévoirons d’élargir l’espace disponible. Sinon pour la suite des festivités, il y aura le 06 avril la chasse aux œufs, le 20 le carnaval, le 25 mai la journée des enfants, le 01 juin les choristes, le 18 juin Fête de la musique et le 13 juillet le repas républicain. On verra pour le reste plus tard.

Théâtre à Boissières

Comment monter une pièce de théâtre qui réjouit petits et grands avec un décor et des accessoires minimalistes ? Comment faire entrer un gros doudou dans une petite valise ? Comment organiser un bal ? Comment faire exister plein d’autres choses ? Il suffit de demander à la troupe des Nez Nets qui est venue interpréter la pièce « La malle aux trésors » mise en scène par Sandrine Gelin, le mercredi 21 à la salle polyvalente.

Une première séance à 16h pour les enfants et une seconde à 19h pour les ainés ont été nécessaires, une seule représentation n’aurait pas permis à tout le monde de rentrer dans la salle.

Alors, c’est une histoire de souvenirs, une histoire de rien, des petits enfants qui visitent leurs papi et mamie. L’arrivée à la gare, le bonheur de se retrouver, de chanter. Aller à la pêche avec Papi ou tenter de faire un gâteau avec Mamie. Mais aussi les bêtises, la visite du grenier, les actes défendus, la remontée des souvenirs, et à nouveau les chansons. Quand les baby-boomers rencontrent les alphas, quand ceux-ci s’appellent Miss Pétula et Jörje pour les premiers et Lulu et Bernardo pour les seconds, arriveront-ils à s’entendre ? Quoi de mieux pour se retrouver que de s’amuser, danser, chanter ? Ces petits riens qui rendent heureux ! Chaque spectateur a retrouvé au long du spectacle des souvenirs de vacances à la campagne et les applaudissements à la fin ont bien exprimé la joie ressentie durant la pièce.

A l’issue de la première représentation, comme c’était l’heure du goûter, les enfants ont eu droit aux crêpes avec confiture ou pâte à tartiner aux noisettes (on n’a pas le droit de dire Nutella). Pour la deuxième représentation, il était l’heure de l’apéritif donc ………

Merci à la compagnie Batifoll pour l’organisation de cette belle après-midi. Et si les Nez Nets veulent revenir, nous serons heureux de les revoir.

Pôle Emploi devient France Travail

Publié à la demande de leur service communication

 

Nouveauté 2024 : Pôle Emploi devient France Travail

Pôle Emploi cède sa place à France Travail, une transition significative prévue pour 2024 en conformité avec la loi pour le plein emploi. Cette évolution vise à fournir des services et un accompagnement mieux adaptés aux demandeurs d’emploi et aux entreprises, reposant sur une collaboration renforcée avec tous les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion, ainsi que sur le développement de nouveaux services en partenariat pour simplifier le retour à l’emploi et les processus de recrutement.

https://www.pole-emploi.fr/actualites/france-travail/pole-emploi-france-travail.html

Les procédures actuelles pour les demandeurs d’emploi, telles que l’actualisation mensuelle et l’accès aux offres d’emploi, restent inchangées. Toutefois, une transition progressive vers France Travail est envisagée pour tous les demandeurs d’emploi, accompagnée d’une orientation vers la structure d’accompagnement la mieux adaptée à leurs besoins. Chaque individu signera un contrat d’engagement personnalisé définissant les objectifs professionnels et les mesures d’accompagnement, avec des ajustements spécifiques pour les travailleurs en situation de handicap.

Du côté des entreprises, les modalités de contact et de publication d’offres d’emploi demeurent les mêmes. Néanmoins, France Travail vise à offrir un accompagnement personnalisé et coordonné pour les recrutements. Les conseillers entreprises seront plus présents sur le terrain, une plateforme unique facilitera le dépôt des offres, et un soutien sera apporté pour promouvoir une approche inclusive des recrutements.

Parallèlement, pour l’année 2024, divers dispositifs d’aide à la formation sont disponibles, tels que l’Assistance Individuelle à la Formation (AIF), le Compte Personnel de Formation (CPF), et le Programme Régional de Formation (PRF), financé par le conseil régional. Ces aides visent à préparer pleinement les chercheurs d’emploi à trouver ou retrouver un emploi en acquérant ou renforçant les compétences nécessaires. Il est crucial que la formation choisie soit en harmonie avec le projet professionnel de chaque individu et reconnue dans le domaine d’activité visé, que ce soit dans le secteur de l’artisanat, de la santé (découvrir les formations DPC), des domaines éducatifs, ou d’autres secteurs. Les acteurs institutionnels, tels que la région et France Travail, jouent un rôle crucial en fournissant un soutien financier pour faciliter l’accès à la formation. En sollicitant une aide, le chercheur d’emploi peut prendre en charge les frais de formation, sous réserve de la cohérence avec son Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE)

 

Accueil des nouveaux arrivants

Après une interruption d’une année, le traditionnel pot des nouveaux arrivants était de nouveau inscrit au calendrier de nos festivités ce vendredi 26 janvier.

La plupart des néo-boissiérois conviés par le maire à cette réunion ont répondu présent et c’est une cinquantaine de personnes (parents et enfants) qui se sont retrouvées à la salle polyvalente avec, face à eux, la presque totalité du conseil municipal.

Les invités se sont présentés rapidement (adresse, profession, provenance, etc…), puis les conseillers, à leur tour, se sont présentés et ont expliqué  leurs responsabilités au sein du conseil. Ensuite ce furent les associations (Boissiérades, ASPB, Batifoll, Bibliothèque) qui ont présenté leurs buts et leur programme pour l’année. Pour celles qui n’ont pu participer (Taichido), leurs points de contact ont été donnés aux participants.

L’ASPB ayant expliqué aux habitants du lotissement des Terrasses du Château l’histoire de cette partie du village (les fouilles archéologiques) et la présence de pierres plates dans l’escalier, le maire a enchaîné avec une présentation globale de notre commune, ses infrastructures municipales et ses évolutions envisageables dans les prochaines années.

Après quelques questions et les réponses appropriées, les rafraîchissements ont été servis, accompagnés d’amuse-gueules.

Cette partie de la soirée a permis à tous d’échanger, de faire connaissance et resserrer les liens entre nouveaux Boissièrois.

Rendez-vous le 03 mars pour le vide grenier et le 16 mars pour la St Patrick.

11 Novembre 2023

Cette année, la commémoration de l’armistice du 11 Novembre 1918 a été marquée par la présence de Mme Odile Delpont, la fille d’Elie Desplan, et de sa famille.

Avant cette cérémonie, il a été rendu hommage à Elie Desplan dont notre école porte le nom et les enfants ont interprété une version enfantine de la Marseillaise dont vous trouverez les paroles ci-dessous en cliquant sur le lien : LA-MARSEILLAISE-ENFANTASTIQUES-maliluno

 

 

Le texte qui suit, paru dans le Midi Libre du 14 novembre 2023, a été écrit par Eric Delpont et Sophie Delpont  fils et petite fille d’Odile.

Hommage à Elie Desplan, héros de la Résistance et enfant de Boissières

Ce 11 novembre à Boissières, un événement important a eu lieu pour la vie du village et pour le devoir de mémoire. A 98 ans, Odette Delpont, née Desplan, fille d’Elie Desplan est venue assister à la cérémonie d’hommage rendue à son père. Reportage.

La fille d’Elie Desplan est née le 25 juillet 1925 à Nîmes, il y a presque 100 ans, mais elle a conservé intactes sa mémoire et sa conscience des événements d’hier et d’aujourd’hui. Le 11 novembre dernier, elle a repris le chemin de Boissières où elle a passé toutes ses grandes vacances d’enfant et d’adolescente. C’est là que son père Elie Desplan habitait avec ses parents instituteurs. C’est là qu’il a été vigneron après la Grande Guerre, revenu intact physiquement du front après sa mobilisation à 20 ans en 1916 et toutes les terribles batailles de Verdun et du Chemin des Dames notamment où il participa. « Décoré de la Croix de guerre pour actes de bravoure, Elie, qui était fils unique et célibataire avant de partir au front, se proposait pour monter à l’assaut à la place des pères de famille pour ne pas laisser d’orphelins derrière eux. », ce sont les mots cités par l’adjoint au maire Philippe Deschamps dans le cimetière de Boissières sous les yeux d’Odette Delpont assise à côté de la chorale des enfants de l’école Elie Desplan, du nom de son père.

Il y a 5 ans, elle est allée parler d’Élie aux enfants de l’école de Boissières, accompagnée de sa petite-fille Sophie, pour leur dire qui était l’homme en uniforme de la guerre de 14 sur la photo à l’entrée et décrire un combat qui continue : celui de la résistance à l’intolérance sous toutes ses formes depuis la Saint-Barthélemy jusqu’à aujourd’hui. Elie Desplan a été résistant de la première heure, dès septembre 1940. Il a été l’un des rares Français de l’époque à avoir entendu en direct l’appel du Général de Gaulle à la radio. Il faisait passer des tracts et des journaux clandestins appelant à la résistance contre l’occupant nazi et il aidait les jeunes gens à prendre le maquis pour échapper au STO (Service du Travail Obligatoire).

Odette Desplan avait 18 ans quand la gestapo a arrêté son père. C’était le 4 septembre 1943.

Elle le raconte encore aujourd’hui comme si c’était hier, dans la salle polyvalente de la mairie de Boissières, en ce 11 Novembre 2023. Son père arrêté lors d’une réunion avec ses compagnons de lutte. Il avait sur lui des ordres directement issus de Londres car, depuis la mort de Jean Moulin, ce n’était plus de Lyon que venaient les directives de la Résistance. Elie Desplan est déporté et meurt le 13 mars 1944 dans le camp d’extermination de Mauthausen en Autriche. Odette, sa fille, et sa femme Valentine Desplan échappent, elles aussi de peu, à un destin tragique… Peu de temps après l’arrestation d’Elie Desplan, un petit groupe de Résistants vient dans l’épicerie familiale à Nîmes où elles habitent. Ils ont intercepté une lettre anonyme les dénonçant comme ne tenant pas des propos corrects envers les Allemands et demandant « que cessent au plus vite ces agissements ». Lettre interceptée à la poste. Heureusement. Mais les Résistants leur conseillent d’aller se cacher immédiatement car d’autres lettres pourraient arriver et les faire arrêter. Elles sont donc allées se cacher dans les Cévennes jusqu’à la fin de la guerre. À la Libération, elles apprennent qu’Elie est mort en camp d’extermination. Odette a 20 ans. Elle reçoit la Légion d’honneur au nom de son père. Elle serre la photo de ce moment, dans la salle polyvalente de la mairie de Boissières en ce 11 Novembre 2023.

À ses côtés pour ce jour de mémoire, ses deux enfants, plusieurs de ses petits-enfants aussi sont venus. Très émus. Et puis son amie d’enfance Glaudine, 93 ans… et une amitié depuis leur première rencontre en 1933.

Cette commémoration était aussi l’occasion de moments d’amitié partagée. Un moment hors du temps en mémoire d’Elie Desplan et de sa fille incarnant encore aujourd’hui la mémoire de la Résistance, près de 80 ans après la Libération.

Eric Delpont

 

Halloween 2023

Belle réussite pour cet Halloween 2023. Nous attendions surtout les enfants, cependant les parents, grands-parents et beaucoup d’autres sont venus déguisés. Rendez-vous avait été donné sur la place de la mairie à l’heure où les chauves-souris et autres vampires sortent de leurs sombres abris.

Les petits diables et vilaines sorcières se sont répandus dans le vieux village pour réclamer leur dû de bonbons et de friandises. Ils ont été bien accueillis par les habitants qui avaient prévu citrouilles et décorations. Quand la razzia a été terminée, tout ce petit peuple a rejoint la salle polyvalente où les attendait une soupe à la courge et ………………… Non !!!!! les secrets de fabrication de cette potion ne se disent pas (comme pour les coins à champignons). Le nombre de grenouilles, de scarabées, et autres limaces qui donnent ce petit goût si particulier, ne sera pas révélé pas plus que la quantité de pipi de libellule.

Dans une ambiance sombre au son de musiques lugubres, , tout le monde a dégusté bonbons et soupe, cerné de squelettes, sorcières, toiles d’araignées et mygales. Et puis, les petits monstres, le ventre plein, ont rejoint leurs abris pour une bonne nuit peuplée de d’étranges créatures bienveillantes.

Un grand merci à Michel pour les friandises, aux Evelyne pour la déco de la salle, à Danielle pour la soupe, à Marcel pour le service, à Christiane pour les peintures et à tous ceux qui ont prêté les accessoires et merci à vous, habitants de Boissières, petits et grands, qui, par votre participation, font de ces fêtes une réussite.

Arty Show 2023

Week-end Arty show à Boissières.

Comme les années précédentes, et j’espère les suivantes, nous avons agrémenté la salle polyvalente avec quelques œuvres sorties de l’imagination d’étranges personnes que l’on nomme artistes : Annick Assenat, Marie-France Bussy, Cécile Nicaty et Lise Seguy peintres, Christiane Chastel et Philippe Deschamps sculpteurs et Jean-Pierre Trouillas photographe

Le vendredi, dans le calme de la préparation, chacun a pris possession de sa surface de mur ou de grilles et peaufiné la présentation des créations. Et à partir de ce moment, il n’y a plus qu’à attendre le verdict des visiteurs. Après une nuit à se ronger les ongles (ou pas), à l’ouverture à 10h00, un couple de boissièrois nous a fait le plaisir d’inaugurer l’expo (Merci à eux, ils se reconnaîtront).

Et ensuite me direz-vous ? Eh bien, tout au long de la journée se sont succédées des visites de personnes intéressées avec qui les exposants ont pu discuté, ce qui dénote un intérêt artistique amplifié chaque année pour cette manifestation qu’est Arty Show dans cet espace privilégié qu’est La Vaunage.

Donc le samedi nous avons eu soixante-cinq visiteurs.

Le lendemain, on continue. Quelques visites, toujours le même intérêt. Et puis, vint le temps du vernissage vers midi, avec une fréquentation, et que tous en soient remerciés, habitants de Boissières ou visiteurs extérieurs, qui a montré aux exposants que leurs créations les touchaient, les intéressaient et leur faisaient oublier, pour un instant, le monde.

Donc pour conclure, vous avez été pas loin de de deux cents visiteurs (195), pour nous, c’est une réussite. Merci aux artistes et aux amateurs d’art.

En parallèle et toujours à la mairie de Boissières, les travaux de tissage des élèves de l’école, réalisés en collaboration avec le musée du textile de Beaucaire, ont rencontré un beau succès, pas seulement auprès de leurs parents, mais aussi de tous les visiteurs de ce week-end. La qualité de ces travaux réalisés a été unanimement reconnue.

Boissières vous attend l’année prochaine.

La bibliothèque municipale

La bibliothèque est située dans le bâtiment de la maire entrée place de la mairie. Elle est composée de deux salles une première pour les enfants et une au fond pour les plus grands.. Les élèves de l’école viennent tous les jeudis

Elle est ouverte le mercredi de 10h à 12h00 et le jeudi de 14h00 à 16h00.

Soirée Latino

Le temps d’une soirée organisée par la commission des festivités le 09 septembre, la place du temple est redevenue le centre de la vie festive de Boissières dans une ambiance « Latino » 

A partir de 19h00, l’ABANICO Orchestra s’est installé sur l’estrade avec sa section de cuivres, deux saxophones, deux trompettes, un trombone, une batterie et un hélicon (c’est pas un gros mot !! )

Ensuite est venue la Brasserie de la Vaunage avec Régis et sa Peugeot 203 jaune éclatant, brillante comme un sou neuf et le food-truck (camion restauration) avec ses crêpes, galettes et boissons. Batifoll était présent aussi avec un stand de vente de vins.

Les Boissièrois sont arrivés ensuite, nombreux, très nombreux, les figures connues, mais aussi de nouveaux habitants qui nous ont fait le plaisir de venir animer un peu plus les festivités du village.

Les spectateurs se sont installées sur les tables autour de la place pour déguster les variétés de galettes proposées (saucisses, complète, cévenole, etc.….) ou les crêpes ( Nutel……, confiture ou sucre) accompagnées d’une bière blonde ou blanche de notre brasseur Régis.

La file d’attente devant le camion de restauration ambulante démontra l’intérêt que les Boissièrois ont porté aux galettes et autres crêpes. Cette année, ce fut une année de rodage. Devant le succès incontestable (et un peu inespéré) de cette soirée, nous inviterons deux camions l’année prochaine.

Les musiciens ont enchainé les titres de mambo, paso, salsa, bossa enfin tout ce qui se joue et se danse sous les tropiques. Caliente !!!!!!!!

Quand la nuit fut venue, Régis avait épuisé son stock de bières, il n’y avait plus une goutte de pâte à crêpes, bref, tout allait bien.

Cette soirée a clôturé la saison des festivités estivales à Boissières et l’automne verra l’exposition Arty Show les 14 et 15 octobre à la salle polyvalente.

Merci à toutes et à tous d’être venus à toutes les manifestations durant cet été. L’animation du village, c’est bien sûr du ressort de la mairie, mais c’est surtout vous, habitants de Boissières qui en faites la réussite.

La rentrée scolaire 2023

Belle affluence pour cette rentrée 2023. Autant par la présence de nombreux parents que par celle des enfants qui seront une soixantaine à fréquenter cette année, l’école Elie Desplan de Boissières.

Dès 08h30, Mme Daridan a ouvert le portail de l’école. Il y avait déjà une petite foule qui échangeait des souvenirs de vacances et les projets pour cette nouvelle année scolaire. Pas trop de signes d’inquiétude sur les visages, ni des parents, ni des enfants.

La grande nouveauté de cette rentrée est l’ouverture d’une troisième classe et donc l’arrivée d’une nouvelle professeure des écoles, Marine Letocart, à qui nous souhaitons la bienvenue. La cantine fonctionnant depuis la fin de la précédente année scolaire, nous n’en parlerons pas, en espérant que le ressenti des enfants sera toujours le même.

Les enfants sont répartis sur trois cycles :

– cycle 1 Petite section (8), moyenne section (9) et grande section (8) soit 25 élèves,

– cycle 2 CP (6), CE1 (9) et CE2 (5) soit 20 élèves

– cycle 3 CM1 (5) et CM2 (11) soit 17 élèves.

Des projets pédagogiques et d’amélioration des locaux et de la cour sont à l’étude et nous vous en parlerons au fur et à mesure de leur concrétisation.

Nous souhaitons une bonne année scolaire à toute l’équipe pédagogique ainsi qu’aux enfants qui vont découvrir les merveilles de la langue française écrite et parlée, du calcul et de bien autres choses encore comme les échecs (le jeu bien entendu).