Repas Républicain 2023

Tout a commencé dès potron-minet à 8h45 place de la mairie par le tirage au sort des équipes. Avec 30 inscrits (dont six joueuses) donc 15 doublettes, ce tirage au sort a été organisé de mains de Maître André Meyronnet. Les joueurs se sont ensuite repartis les trois terrains de jeux : le Boulodrome, la Place du Temple et l’espace ombragé sous le tilleul de l’école. La place du temple et le boulodrome avaient été sablés par le service technique.

Après quelques parties âprement disputées, tous les participants se sont retrouvés autour de midi pour un rafraîchissement bien venu vu la température.

Les vainqueurs sont …………………………………………………. au paragraphe suivant.

Après un après-midi chaud et calme, les « hostilités » ont repris à 19h00 dans l’enceinte de l’école pour le deuxième round : LE REPAS REPUBLICAIN.

Que vous dire

Que la musique était bonne ? Avec l’orchestre Flash-Back, elle l’est toujours.

Qu’ il avait du monde ? Il y avait du monde, plus de deux cents convives (225).

Que l’apéritif était le bienvenu ? Il le fut

Que la paëlla a été appréciée ? Elle l’a été.

Que tout le mode s’est bien amusé ? Personne n’a pleuré.

Bref, encore une belle soirée comme on les aime à Boissières, et on en redemande.

A l’année prochaine.

Ah oui, les vainqueurs du concours de boules ont été Pierre Pascal et Florian Cardinale.

Le diaporama résume la journée

Fête de la musique

Quelle fête de la musique !!!!!!!!

Après une interruption, Boissières a recommencé à fêter la musique ce 20 juin avec uniquement des talents du cru, de la locamusique en somme.

Donc, après que la commission des festivités avait inscrit cette soirée à son calendrier, Aurélie Coste et son groupe Run After The Beat et Joseph Pepino avec son spectacle explosif se sont proposés pour animer cette fête. Avec Batifoll en soutien logistique et à la restauration on avait tout ce qu’il fallait.

Comme nous sommes optimistes et que nous encourageons les talents locaux, nous avions prévu une scène ouverte aux amateurs. Pour cette année, ça n’a pas marché, mais nous reprendrons l’idée pour l’année prochaine.

Les membres de la compagnie Batifoll ont proposé, pour ouvrir la soirée, une petite restauration qui a eu un succès inespéré. Les spectateurs arrivaient de toutes parts et nous avons pu évaluer la foule à plus d’une centaine de personnes.

Vers 20h30, Run After The Beat est monté sur scène. Deux guitares, une basse et une chanteuse. Je crois qu’à force de courir après le rythme, ils l’ont trouvé et nous l’ont bien prouvé. Avec tous les titres qu’ils ont revisité, nous sommes passés chez Louis Armstrong et son Monde Merveilleux, chez Edith Piaf avec un Homme à la Moto déchaîné, chez Nirvana, Gossip et White Stripes entre autres connaissances. Pendant une heure et demie, ils nous ont régalés, avec la voix ample et puissante d’Aurélie accompagnée de rifs de guitare ébouriffants.

Ensuite vers 21h30, Joseph Pepino a investi la scène. Comment vous dire, des costumes à la file, des paillettes, des confettis, des spots, de la fumée, tout un environnement pour soutenir une prestation explosive (montant sur les tables sans mettre les pieds dans les plats), digne des meilleurs show-men internationaux. Tous les styles de musique interprétés avec une voix s’adaptant à tous les titres. Sachant faire participer son public, Joseph a organisé sur scène, au pied levé, un groupe de danseuses, de danseurs et un groupe d’enfants. Tout cela dans la joie et la bonne humeur pour des amateurs pris par surprise, qui ont fourni une prestation pleine de talent.

Tout au long des deux spectacles, les artistes ont pu mesurer le plaisir du public aux applaudissements nourris qui ont fusé après chaque titre, marquant les qualités exceptionnelles des musiciens.

Cette soirée d’anthologie restera dans la mémoire de tous les spectateurs. Le plus dur, pour l’année prochaine sera de faire aussi bien, sinon mieux. 

Encore un grand merci à Aurélie et son groupe, à Joseph et à la Compagnie Batifoll.

Rendez-vous le 15 juillet à l’école pour le repas républicain.

Journée des enfants

Ca faisait déjà bien plusieurs semaines que cette journée se réparait principalement entre les deux Evelyne. Prévoir les animations, le menu et organiser l’ensemble. Il a fallu aussi commander le beau temps, au moins entre 10h et 17h00. Eh bien, il a plu la veille et le lendemain, mais le jour même, pas une goutte. Merci Météo France.

Donc, le matin à 10h00, le jeux en bois prêtés par Evelyne J, la table de ping-pong de l’école, le filet de badminton étaient installés au stade, le circuit de kart balisé et décoré. Les sept karts sont arrivés aussi. Ne manquait plus que le public.

Il est arrivé, le public, à partir de 10h30 par petits groupes. Un coup d’oeil sur les jeux et on les essaye.

Puis vinrent les essais sur les karts. Comme pour toute course, il faut reconnaître le circuit et s’habituer aux engins à pédales. Les mécaniques une fois chaudes, elles furent alignées sur la ligne de départ pour les premiers runs. Aux ordres des commissaires de course munis d’un drapeau à damiers (Merci Christiane C. pour la banderole et le drapeau) et d’un haut-parleur, les bolides se sont élancés sur le circuit très “technique” avec virages pris à la corde, accélération folle en descente et puissance poussée à fond dans la montée. Bref, il n’y avait rien à envier au circuit Paul Ricard. Les courses se sont enchaînées pour les enfants et les adultes aussi (il y a des photos!!!!) jusqu’à l’heure de l’apéritif.

Un rafraîchissement bien venu pour revivre les émotions du matin. Pendant ce temps, deux coursiers sont allés quérir le repas sous forme d’une superbe fédeua qui fut dégustée sous les ombrages derrière le stade. Une tarte aux pommes a fini de rassasier la quarantaine de convives.

Pour digérer, quelque jeux collectifs et la reprise des courses de kart nous ont mené jusqu’à 17h00 quand il a fallu rendre les engins au loueur.

Ce fut une belle journée qui a certainement fait naitre des vocations de pilotes de F1. De toute façon on recommence l’année prochaine.

Les Incorruptibles 2023

Le vote des Incorruptibles

Le jeudi 11 mai a eu lieu le vote des enfants de l’école pour le concours des Incorruptibles. Ce concours permet d’élire parmi une sélection de livres les ouvrages préférés des jeunes lecteurs.

Chaque tranche d’âge reçoit un ensemble de six livres et un questionnaire s’y rapportant. Les questions portent sur l’ensemble du livre, l’histoire bien sûr, mais aussi le graphisme, la couverture, la police d’écriture, les illustrations entre autres. Les participants vont de la grande section de maternelle au CM2. Après l’étude des ouvrages, il faut élire le meilleur.

Il a fallu en amont préparer le scrutin, avec la liste électorale, les bulletins de vote, une carte d’identité, une carte d’électeur, les procès-verbaux de dépouillement. Tout cela fut produit par les enseignantes.Puis, le 11 mai, la salle polyvalente a été transformée en bureau électoral comme pour les grands. Les isoloirs, l’urne, la table des bulletins de vote, la table de vote, tout y était.

Une fois les assesseurs et les scrutateurs désignés, l’organisation et les obligations électorales rappelées, le bureau de vote a été déclaré ouvert à 09h30 et les opérations ont pu commencé.

C’est avec un respect exemplaire de toute la procédure que les votes se sont déroulés, de la distribution des bulletins jusqu’à la proclamation des résultats dans un silence approximatif (il est difficile de rester neutre). Le bureau a été déclaré fermé après le dernier scrutin à 11h 15. Le taux de participation avec 100% peut faire rêver certaines démocraties.

Dans chaque catégorie, les votes se sont répartis entre plusieurs ouvrages sans que l’un ou l’autre ne truste une large majorité. Ceci prouve que même à ces âges chacun sait s’affirmer dans ses choix personnels.

Bon anniversaire Mme Berthe Hery

Ce dimanche 12 mars vers 12h00, une délégation du conseil municipal s’est rendue chez Mme Berthe Hery (Chemin du Cougoul) qui fêtait ce jour-là, entourée de sa famille, ses cent ans. Eh oui, Boissières compte maintenant une centenaire. Après le discours d’usage et la remise d’un camélia qui espérons-le fleurira longtemps encore pour le plaisir de Mme Hery, tous ont partagé le verre de l’amitié.

Née le 12 mars 1923 dans le département de l’Eure et Loire, mariée en 1943, Berthe a travaillé aux côtés de son époux Jean dans une agence d’assurance à Tours. Elle a perdu son mari âgé de 68 ans en 1989, elle a eu 3 enfants, 2 garçons et 1 fille.

Elle est aujourd’hui six fois grand-mère et 4 fois arrière-grand-mère.

Berthe est arrivée à Boissières en 1985 où elle a fait construire une maison pour y vivre paisiblement.

Aujourd’hui, Berthe vit bien entourée par les services d’une aide à domicile, de ses enfants et de ses voisins.

Tout le village lui souhaite de pouvoir célébrer encore de nombreux anniversaires.

Restaurant scolaire

Le restaurant scolaire (ancienne appellation cantine de l’école) a ouvert ses portes le lundi 13 mars. Le chantier mené de mains de maître (d’oeuvre) par la Communauté de Communes Rhôny, Vistres, Vidourle s’est terminé un peu en avance sur les prévisions.

Nous avons recueilli les impressions des principaux intéressés, les élèves, à la suite de cette première utilisation : les réponses étaient partagées entre « Super » et « Waouh, trop cool ».

Mis à part ces réactions, cette cantine va permettre aux enfants de déjeuner tranquillement sans avoir à prendre le car scolaire. Le temps du premier repas a été d’une heure, sans doute nous tournerons à l’avenir plutôt vers trois-quart d’heure, ce qui est très bien pour des enfants. Le temps gagné sur le trajet dégage des possibilités pour d’autres activités durant la pose méridienne. Tout le monde s’y retrouve enfants, enseignantes et personnel du périscolaire.

Côté école

Le fonctionnement de la cantine est assuré par deux personnes de la CCRVV pour la préparation des repas, renforcées par deux autres agents du périscolaire pour la surveillance des repas.

Les repas sont fournis par le prestataire de la CCRVV “Terres de Cuisine” en liaison froide en milieu de matinée et réchauffés sur place. Les menus sont élaborés par un diététicien pour un bon équilibre alimentaire. Les calculs de diététique sont lissés sur deux semaines, ce qui fait que les laitages par exemple ne seront pas au menu tous les jours, ainsi pour les autres les éléments (féculents, viande, poisson, etc….).

Les enfants arrivent de l’école un peu après 12h00, passent par les sanitaires (la robinetterie les a beaucoup impressionné) et passent dans les deux salles de restauration, une pour les petits et l’autre pour les plus grands à partir du CP et sont servis à table. Le plat principal est servi (aux grands) pour plusieurs afin que les enfants tendent vers une autonomie en partageant équitablement ce plat.

Pour le périscolaire, la salle à manger des petits est utilisée le matin et le soir, ce qui a libéré une salle dans les locaux de l’école. Cette salle servira de Centre de Documentation et d’Information où seront regroupés les livres et quelques ordinateurs entre autre pour une utilisation en dehors des deux classes. 

Cette réalisation de la CCRVV améliore grandement la vie scolaire des enfants qui seront dans un lieu unique pour étudier, se détendre et manger en tout tranquillité.

Vide grenier 2023

Enfin il est revenu le temps du Vide grenier de Boissières

En 2020 il avait eu lieu juste avant le confinement. Depuis nous l’avions programmé plusieurs fois mais sans réussir à aller jusqu’au bout (météo, faible participation, inondations du village)

 Nous n’avions d’autre choix cette année que de réussir et c’est chose faite.

Le soleil était au rendez-vous, les fidèles participants aussi, que ce soit du village ou des environs.

 Dès l’installation les chineurs étaient là pour dégoter les bonnes affaires.

 Café, croissants, pains au chocolat, Joël et Domi ont assuré la buvette dès 7h, alors qu’Aurélie, Robert et Evelyne accueillaient et guidaient les exposants.

 Laurence, la pro de la frite anticipait ses commandes en lançant la cuisson dès 9h, bientôt suivie par Jean-Marc sur les charbons ardents pour griller saucisses et merguez avec le soutien de Franck.

 

 

 

Jane, Marie-Christine et Evelyne avaient confectionné salades maison et pâtisseries gourmandes.

 Aurélie et Maïté ont donné le coup de main final pour débarrasser et ranger.

Tout Batifoll était sur le pont pour que cette journée soit un succès et apparemment ce fut le cas si on en croit les mines réjouies des exposants et les gentils messages que nous avons reçus.

 Pourtant 2 véhicules ont gêné les exposants en ne respectant pas respecté l’arrêté municipal interdisant le stationnement et la circulation, nous avons les numéros d’immatriculation mais dans notre grande clémence ne les avons pas dénoncés, qu’ils ne s’avisent quand même pas de recommencer l’an prochain….

 Un grand merci aux habitants qui ont joué le jeu, au personnel municipal et aux élus qui nous ont aidés dans la mise en place aussi bien administrative que matérielle. Sans leur participation pas de vide grenier.

C’était un réel plaisir de voir le village animé ainsi, un vide grenier c’est l’occasion de vendre les vieilleries bien sûr, mais c’est aussi et surtout l’occasion de se rencontrer, de discuter, de passer un bon moment dans la convivialité, et ça, ça n’a pas de prix.

11 Novembre 2022

A Boissières, ce sont les enfants de l’école qui célèbrent l’Armistice du 11 Novembre 1918, encouragés bien sûr par leurs parents et grands-parents.

A 11h15, sur la place de la mairie, tous les participants se sont retrouvés. Les rôles ont été attribués aux acteurs : Monsieur le Maire lira les courriers officiels, Ethan portera le drapeau pour la première fois et Emma, Eva et Sarah déposeront la gerbe de fleurs au pied du monument.

A 11h30 tout le monde se dirige en cortège vers le cimetière. Les enfants ont de petites jambes, mais ils vont plus vite que leurs aînés. Le regroupement s’est fait au portail.

Les enfants se sont mis en place : la chorale sur le côté du monument et le Maire, le drapeau et les porteuses de gerbe face au monument aux Morts. Les parents, grands-parents, oncles, tantes, amis, apparentés et voisins, bref beaucoup de monde en demi cercle pour soutenir les acteurs. Quelques minutes furent réservées pour prendre des photos

Puis, la cérémonie a débuté par la lecture du courrier officiel du ministre des armées par le Maire ensuite sont venus le dépôt de gerbe et la minute de silence, suivie de trois couplets de La Marseillaise interprétée a capela par la chorale des enfants sous la direction de l’institutrice Marie.

La cérémonie s’est clôturée par les applaudissements bien mérités pour les enfants et l’invitation aux participants de rejoindre la salle polyvalente pour un rafraîchissement convivial.

Arty Show 2022

Après quelques réunions de préparation tout au long de l’année, enfin est arrivé ce week-end tant attendu par tous, artistes et organisateurs. Le fléchage des parcours installé, l’accrochage de œuvres organisé le vendredi, on attend le samedi matin avec impatience, anxiété, nervosité ou décontraction, à choisir en fonction de son état d’esprit.

Bon, samedi 10h00, les portes s’ouvrent et …….. on attend, il faut dire que ce n’est pas la meilleure période pour les visites.

Mais, Eliane Bonin, Christiane Chastel, Marie-Aude Molin, Alain Marie peintres et Monique Sarazin photographe, les artistes exposant à Boissières, ont pu présenter leurs œuvres tout l’après-midi aux visiteurs.

Dimanche tout s’est animé, avec le vernissage, les discours à midi et les visites à la fois d’autres artistes venus des différents sites d’Arty Show, des organisateurs et des nombreux amateurs d’art.

 

 

 

Le soir à la fermeture, nous pouvions comptabiliser une centaine d’entrées. Nous avons passé un week-end fertile en échanges, en convivialité, en joie partagée avec les visiteurs de pouvoir leur présenter ces oeuvres qui sont le fruit d’un long travail de recherche et de créativité.

Donc à l’année prochaine, Arty Show dispose de nombreux sites et de nombreux artistes. Boissières sera là pour en accueillir quelques uns.

L’accueil des nouveaux arrivants

Ce fut le 23 septembre à la salle polyvalente. Sur la quarantaine d’invitations lancées, treize néoboissièrois étaient présents dont le plus jeune devait avoir quelques mois (bienvenue). Le conseil municipal et les associations (APE, ASPB, Batifoll et Taïchindo) ont tracé un portrait du village. Puis ce fut au tour des arrivants de se présenter succinctement.

La fin de la soirée fut consacrée à un échange autour d’un buffet jusqu’aux alentours de 22h30. Cet échange a permis de trouver des synergies entre les différents talents et qualifications des uns et des autres pour les mettre éventuellement à disposition du village et initier de nouveaux projets d’animations festives ou culturelles.

Merci aux participants et bienvenue à Boissières.