12 Arbre de Noël 2015

L’Arbre de Noël des enfants de Boissières s’est déroulé le 13 décembre dans la salle polyvalente de la mairie.

C’est notre compagnie théâtrale « Batifoll » qui a assuré l’animation de cette après-midi récréative devant une assistance nombreuse. spectateurs Sur le thème du célèbre jeu télévisé « Fort Boyard », la compagnie a imaginé le jeu « Fort Bossyard » qui a réjoui non seulement nos bambins, mais à entendre les rires dans la salle, leurs parents aussi.

Le spectacle a été décliné en six défis tous plus inventifs les uns que les autres. Pour vous en donner une idée en voici quelques- uns : récolter un maximum de bisous en une minute, récupérer une clé-mentine ( cle-mentine non, non, il n’y a pas de faute, la clé-mentine pousse dans le jardin du Père Noël), trouver dans farandolela salle un échantillonnage de papas : petit, grand, blond, brun, avec ou sans cheveux, etc…., fouiller les yeux bandés dans des bocaux et en retirer des choses plus ou moins sympathiques, défier un parent dans la salle au jeu du morpion, goûter à l’aveugle beurk des mets allant du cacao en poudre à la confiture de myrtilles en passant par de la moutarde (Aïe).

Avec tous ces défis, nos petits n’ont pas vu le temps passer jusqu’à l’arrivée du PERE NOEL pn attendu par l’ensemble des spectateurs petits et grands. Après avoir pris place sur le trône qui l’attendait, notre éternel bonhomme rouge a effectué une distribution de cadeaux à tous les enfants présents, puisque tous ont été cette année d’une sagesse exemplaire. Il a été aidé dans cette lourde tâche par les comédiennes de Batifoll reconverties pour l’occasion en lutins espiègles. En voyant les mines réjouies des enfants, les choix du Père Noël ont été, cette fois pere-noel encore, fort judicieux.

Pour clôturer cette visite, le Père Noël, les mamans, les papas et bien sûr les enfants ont partagé les gâteaux préparés par chacun à la maison.

Cette belle après-midi ouvre les festivités de fin d’année et nous vous souhaitons à tous de joyeuses fêtes lumineuses.

joyeuses-fetes

04 Chasse aux oeufs avril 2015

On le savait depuis quelques années, mais on n’avait jamais pu les repérer.

Quelques cloches ailées, au lieu de remonter directement de Rome vers leurs clochers d’attache, prenaient une petite semaine de vacances.

Cette année, Boissières fut leur lieu de repos dans la nuit du 10 au 11 avril. Alertée par le tintement discret de leurs battants, une équipe municipale s’est rendue nuitamment aux alentours du stade pour vérifier si nos amies de passage avaient bien laissé pour nos jeunes boissièrois, lapins et œufs en chocolat. Après quelques recherches, il est apparu que les cloches trouvant le lieu accueillant, avaient été généreuses.

Alors, ce samedi en fin de matinée, prévenus on ne sait comment, groupeune trentaine d’enfants de 14 mois à 11 ans ont emmené leurs parents pour une chasse aux œufs autour du stade Emile Pouget.

enfant2

Après une petite heure de recherches fructueuses, enfant3tous sont revenus avec des paniers bien garnis.

Les efforts fournis ayant affamé et assoiffé nos chasseurs, un rafraichissement accompagné d’amuse-gueules leur a été offert. Pour leurs parents, qui dans groupe-tlm l’ensemble se sont bien tenus, la mairie avait prévu un apéritif bien apprécié.

Un repas tiré du sac a clôturé cette belle matinée ensoleillée.



Information exclusive : Des tractations discrètes ont eu lieu entre nos visiteuses et l’équipe municipale. Un accord a été conclu : ELLES ONT PROMIS DE REVENIR L’ANNEE PROCHAINE.

01 Nouveaux Arrivants

N’étant pas superstitieux, parce que ça porte malheur, les nouvelles et nouveaux boissièrois(es) ont répondu à l’invitation de la mairie ce vendredi 13.

  nx-arrivants

Une dizaine de familles se sont réunies à la salle polyvalente. A 19 h 15 (pour respecter le quart d’heure……..), le Maire, Marc Foucon a ouvert les réjouissances.

Après s’être présenté (pas trop longuement), il a passé la parole aux adjoints et conseillers qui ont expliqué chacun, leur rôle dans le conseil municipal. conseil
Mme Girard, la directrice de notre école, a expliqué le mode de fonctionnement de l’établissement ainsi que celui du SIRP qui nous lie à St Dionisy.
Ensuite, les associations ont exposé leur programme :
– Batifoll : représentante Evelyne Jolly, spectacles,théâtre, journée(s) médiévale(s), animation autour de la venue du Père Noël et atelier de formation,
– Foot : représentant Christian Borg, encadrement des jeunes espoirs et tournoi annuel,
– Boissièrades : représentant Christian Borg, organisation des événements festifs sur la commune en relation avec la commission municipale des festivités
– Taïchido : les membres se réunissent le mardi soir dans la salle polyvalente de la mairie.
– La bibliothèque, tenue par des bénévoles, ouverte tous les mardis de 17 à 19 h 00.
Pour conclure Marc Foucon a présenté les aménagements communaux récents : le parc photovoltaïque et la station d’épuration biologique, et enfin les travaux d’infrastructure prévus pour l’année à venir.
Les questions de nouveaux concitoyens ont tourné autour du « haut débit » (peut-être à l’horizon 2020), de la couverture (à trous) de la téléphonie mobile, et de la sécurité du village (dispositif Participation citoyenne).


Et puis avant de repartir dans le froid et la nuit, les participants se sont réunis autour d’un apéritif chaleureux.

05 Randonnée de l’Ascension 2015

La première Ascension. groupe-1 Le jeudi 14 mai, une trentaine de boissièrois(es), deux enfants et un chien se sont retrouvés au stade Emile Pouget aux alentours de 10 heures, afin de participer à la première balade-promenade-randonnée organisée sous l’égide de la mairie.

Sous l’autorité bienveillante d’Evelyne Chassouant qui avait préparé le circuit, le départ est depart donné par Christian Borg.

Un beau soleil et une température agréable ont accompagné les participants tout au long de leur parcours.

Passant à côté du parc photovoltaïque, Jean-Louis Coste a dispensé aux marcheurs parcun intéressant cours improvisé sur le fonctionnement du parc et sa capacité de production électrique.

Au long des kilomètres parcourus, nous avons découvert quelques mazets nichés dans la garrigue et une flore riche en diversité, dont cette fleur qui pourrait être une orchidee orchidée. Si un connaisseur pouvait nous éclairer sur cette variété nous lui en serions reconnaissants.

chene Au détour d’une olivette, Jean-Louis Roux nous a fait découvrir un étonnant chêne ancien à cinq troncs qui a ravi nos deux jeunes promeneurs.

De retour au stade, les valeureux marcheurs aussi nombreux qu’au début de la promenade (personne ne s’est perdu) ont partagé un apéritif bienvenu offert par la mairie et un repas tiré du sac.repas

01 Réunion ASPB 2017

3

Vendredi 20 janvier a eu lieu une réunion organisée par l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de Boissières. Les habitants ont été informés de l’avancée des différentes actions menées par l’ASPB :
– classement des archives municipales dont un certain nombre de parchemins qui remontent au début du 15ème siècle et qui sont en cours de traduction par un archiviste
– débroussaillage et aménagement d’un chemin botanique sur le flanc de la colline de Boissières, afin de mettre en valeur la flore locale
– pose de photos et bientôt de panneaux descriptifs sur les bâtiments remarquables du village
– recensement du bâti ancien du centre du village visant à sa préservation, dans le cadre du PLU
– rédaction en cours d’un inventaire de Boissières

1

Des panneaux affichés sur les murs de la salle polyvalente et classés par thème retracent l’histoire du village : construction du château suite à la vente de la seigneurie de Boissières, cimetières catholiques et protestants implantés dans différents endroits du village, l’église et le temple abrités tour à tour dans le même bâtiment en conséquence des guerres de religion, les procès, notamment celui intenté contre les Chapitre de Nîmes et qui a duré plus de 30 ans, les plans de construction de la tour de l’horloge, l’arrivée du téléphone et de l’éclairage public dans le village juste avant la 1ère guerre mondiale, les multiples taxes et impôts divers (portes et fenêtres, chiens etc…) payés par la municipalité et les habitants au cours des siècles, l’ouverture d’une école suite à la Révolution Française, les rivalités autour de l’eau et les puits à protéger, les différents métiers et commerces du village etc…

4

Les personnes présentes ont pu goûter la gelée et la pâte d’azeroles faites avec le fruit de l’azérolier, petit arbre épineux dont l’ASPB a trouvé les restes d’un verger en dessous du château.

Gaëtan Moreau, président de l’ASPB, a annoncé la publication dans les mois à venir de dépliants touristiques sur le village et terminé sa présentation en invitant les personnes intéressées à participer à la poursuite de l’aménagement du chemin botanique les dimanches 29 janvier et 5 février (RV devant la mairie à 14h)

conseil

06 Fête de musique 2015

Fête de la musique 2015.

Et de deux.

Hé bien oui, deuxième fête de la musique à Boissières. Une année est passée, mais l’enthousiasme des participants et des musiciens n’a pas faibli pour ce rendez-vous.

regis

Régis Brigaud, célèbre saxophoniste local bien connu chemin des Castanets, a ouvert cette soirée avec des morceaux toujours aussi variés.enfants

Puis quelques jeunes talents nous ont montré leur savoir-faire face à un public conquis.

Ensuite les musiciens de l’orchestre FLASH-BACK ont animé cette soirée avec talent et un enthousiasme communicatif.

groupe

Tout au long de la soirée de nombreux Boissièrois(es) sont montés sur scène dans une ambiance conviviale et bon enfant. groupe1

Merci à tous les participants (spectateurs, musicien et chanteurs amateurs). C’est promis on recommence l’année prochaine, des contacts sont pris afin d’enrichir cette fête faite pour tous.

Rendez-vous le 11 juillet pour le repas républicain.<retour|><code>

07 Hommage attentat Nice

Si vous êtes ici ce soir c’est que vous vous sentez concernés par ce qui est arrivé à Nice ce 14 juillet mais aussi par ce qui était arrivé auparavant. Vous êtes indignés, écoeurés, révoltés, tout cela à la fois.
Souvenez vous samedi 9 juillet : c’était notre façon à nous à Boissières, comme depuis de nombreuses années maintenant, de célébrer le 14 juillet. Avant d’attaquer le repas j’avais prévu de rappeler rapidement l’historique du 14 juillet, ce que nous devions à nos ancêtres, cette déclaration des droits de l’homme et du citoyen reprise par de nombreux pays, cette République dans laquelle nos naissons et vivons libres et égaux. Je voulais faire ce petit rappel et puis avoir une pensée, nous qui étions si heureux en ce soir de fête, pour ces autres français meurtris par les attentats : Charlie, le Bataclan et plus récemment ce couple de policiers assassinés chez eux en présence de leur enfant. Et puis il y a eu un problème technique et pendant que les musiciens essayaient en vain de faire passer la Marseillaise, je me suis dit que c’était peut-être un signe du destin et qu’après tout ce n’était peut-être pas le moment d’autant qu’il faut bien le reconnaître nous étions tous dans l’euphorie d’une victoire probable en coupe d’Europe le lendemain. C’était déjà montrer notre patriotisme d’une certaine façon.

maire

Le 14 juillet même ce fut tout autre chose. Pour beaucoup d’entre nous c’est en rentrant d’avoir été admirer un feu d’artifice que nous avons appris ce qui venait de se passer juste après la fin de celui de Nice. Nous nous sommes tous sentis transportés à Nice car ça aurait pu être à Nîmes, ou ailleurs…
Les fous avaient encore frappé.

spectateurs


Nous sommes réunis ici ce soir quelles que soient nos opinions ou nos religions, pour montrer, comme dans toute la France, combien nous condamnons ces actes et combien nous pensons à ceux qui ont perdu la vie, aux blessés, à leurs familles, aux témoins qui resteront traumatisés par ce qu’ils ont vu.
Nous sommes aussi présents pour remercier et soutenir les forces de police et de gendarmerie qui font de leur mieux et même au-delà en fonction des moyens et des consignes qu’on leur donne. De même pour les pompiers, pour les secouristes, pour tous les personnels de santé qui se dépensent sans compter. Par contre on peut déplorer le manque d’efficacité de la Justice qui non seulement manque elle aussi de moyens mais a trop longtemps été guidée par un angélisme naïf, voire par un certain laxisme qui ont certainement une part de responsabilité dans ce qui arrive.
Enfin, je terminerai par un appel à la communauté musulmane de France : c’est à plus de 90% en son sein que le cancer se développe et je l’appelle, elle aussi à faire de la « participation citoyenne ». Comment peut-elle par exemple laisser prêcher dans les mosquées, et sans les dénoncer, des individus qui appellent au djihad ? J’ai été heureux d’entendre ce matin le président du conseil des imams du Gard condamner le silence des institutions musulmanes divisées en interne, à tel point qu’il a décidé de « couper les ponts » avec le conseil français du culte musulman officiellement mis en place par le précédent président de la République.

09 Cérémonie militaire 12/09/15

 Le 12 septembre 2015, Boissières base aérienne éphémère.
Comme chaque année, l’Association Nationale des Officiers de Réserve de l’Armée de l’Air commémore la disparition lors d’un combat aérien, du Capitaine Georges Guynemer « Héros légendaire tombé en plein ciel de gloire » le 11 septembre 1917. Pour ce 98 ème anniversaire, c’est notre village qui a été choisi après accord de la municipalité.
Une centaine de personnalités, associations civiles et militaires et d’anciens combattants ont répondu à l’invitation.
Une fois rassemblé à côté du cimetière, le cortège précédé de douze porte-drapeaux s’est dirigé vers le premier lieu de cérémonie. porte-drapeaux
La commune ayant été le lieu d’un accident aérien le 23 mars 1971 dans lequel ont péri trois aviateurs du Centre d’essai en vol (CEV) de Istres, un hommage leur a été rendu au cours de cette matinée. Mme Noel, veuve de l’un d’eux était présente ainsi que Mr Tétard, historien du CEV, qui a relaté avec émotion devant la stèle mémorielle, cet ultime vol. Un dépôt de quatre gerbes au pied du monument a rendu hommage à ces hommes disparus stele

(La stèle est visible du cimetière en regardant en direction du Nord-Ouest).

A l’issue, le cortège s’est reformé et s’est dirigé vers le Monument aux Morts.
militaires 

Les participants et les spectateurs se sont placés autour du Monument pour assister à l’arrivée des autorités, entre autres dmd 

le Délégué Militaire Départemental, le président du secteur Gard-Lozère de l’ANORAA, les représentants de la Gendarmerie, des représentants de la Communauté de Communes  et bien sûr Monsieur le Maire.

Cette nouvelle cérémonie a débuté par la lecture d’une évocation de la vie de Georges Guynemer et de sa dernière citation dont vous pouvez retrouver le texte complet dans la page qui lui est consacrée sur le site. Un dépôt de gerbe par le Colonel Longobardi représentant le président de la zone Sud de l’ANORAA et du Lieutenant-Colonel Noegelen pour les militaires puis par Marc Foucon pour les autorités civiles a précédé la sonnerie « Aux Morts », une minute de silence et la “Marseillaise”

  gerbe

A l’issue de la cérémonie les participants furent invités à se rendre à l’apéritif offert par la mairie et servi chez Didier Lopez qui a aimablement prêté son jardin pour l’occasion. Merci à son épouse et à lui. 
discours 

Au cours de cette réunion, après les discours officiels, le Lieutenant-Colonel Noegelen, président du secteur Gard-Lozère de l’ANORAA, a remis à Marc Foucon une médaille commémorative et un pin’s Rafale en remerciement de l’ aide fournie par la commune. remise-pins
Les invités se sont séparés avant que le ciel n’ouvre ses vannes. Une cinquantaine d’entre eux se sont retrouvés à Nages au restaurant l’ANAGIA.

21.02 Evènements à Boissières en Février et Mars 2017

 

Toujours prêts, les éclaireurs en mission à Boissières.


 Venus de Calvisson, trente-deux Eclaireuses et Eclaireurs de France ont passé une partie de leur week-end à Boissières.
C’est dans le cadre de l’une de leurs valeurs fondamentales, la protection de l’environnement, que ces jeunes filles et garçons de huit à douze ans, sont venus donner de leur temps pour aider l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Boissières (ASPB).

Arrivés le samedi vers 17 h 00, ils ont pris leurs quartiers dans la salle polyvalente et le Cercle, mis à leur disposition par la mairie. Le confort était sommaire, mais à cet âge-là, la rigolade fait tout passer. Le lendemain, les choses sérieuses ont commencé : continuer de façonner le chemin botanique, initié par l’ASPB et dont l’entrée se situe au pied de la colline derrière la mairie.

escalier-1

Le dimanche, de 10 h 00 à 17 h 00, fut consacré à débroussailler, terrasser pour créer un escalier, placer des piquets de jalonnement et, pour embellir le chemin, planter des iris. 
Vers 17 h 00, après un travail « acharné » le chemin était devenu praticable.

Merci aux Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF) et à leur encadrement. plantation
Dans un futur proche (courant mai), d’autres EEDF plus âgés continueront ce travail pour aménager la partie boisée du chemin.
Les Boissièrois peuvent dès maintenant emprunter ce chemin et apprécier tout le travail fourni par ces jeunes gens.

Vous pouvez consulter (en étant patient) l’inventaire définitif élaboré par l’ASPB en cliquant sur ce lien : https://share.orange.fr/#28PN48eC6Q… . Vous y retrouverez tout ce qui concerne l’architecture, la faune et la flore de Boissières.

Rencontre avec la station Spatiale Internationale

le samedi 25 février 2017, les enfants du SIRP Boissières-St Dionisy ont pu, grâce à l’implication de Monsieur Fabrice Faure, voir et poser quelques questions essentielles à Thomas Pesquet qui survola notre région à 28000 Km/h et à 400 Km au-dessus de nos têtes.

Cliquez sur le nom en bleu pour tout savoir.

le lien suivant vous permet de consulter toute la vidéo : :https://share.orange.fr/#wgIhG5xIgz…

thomas-pesquet

 

Durant ce premier week-end de mars,
les Boissiérois ont mis de l’animation dans le village.

Archives

L’Association de Sauvegarde du patrimoine a eu le plaisir de présenter son travail de recherche et d’archivage des documents de la mairie de Boissières. archives L’ensemble des archives depuis 1534 ont été triées puis classées. De nombreux documents d’une grande richesse pour l’histoire communale ont permis de reconstruire la vie de la commune sur plusieurs siècles. Quinze années de recensement, trois compoix, le temple, l’église,les puits et fontaines, l’école communale, l’horloge, les impôts, les métiers ont pu dévoiler leurs secrets et afficher un nouveau regard sur Boissières.

Boissières’Art

tableau Dès vendredi, la salle polyvalente fraîchement repeinte, a connu une belle effervescence. En effet, l’accrochage et le placement des œuvres est une phase cruciale du succès. Pour les tableaux, le figuratif et l’abstrait peuvent-ils se côtoyer ? Pour les sculptures, la lumière est-elle bonne ? etc, etc …… Puis au bout de quelque temps, tout est mis parfaitement en place. Nos douze exposants boissièrois sont satisfaits. Dès le samedi matin, les visiteurs sont venus apprécier la production bisannuelle de nos artistes. Pour cette nouvelle édition, étaient présents peintres, sculpteurs, verrier, photographe-poète et fabricante de boutis. Sur l’ensemble du week-end, près de deux cents visiteurs ont pu admirer les œuvres et féliciter les artistes. artistes

 

L’école

Mais, il n’y avait pas que ça, durant le wek-end. Les élèves de notre école qui avaient dessiné ou peint leur rêves d’espace et d’étoiles ont exposé les œuvres ce dimanche au Cercle. 

dessins

 

Batifoll

Mais, ce n’était pas tout, Batifoll a organisé son vide-grenier annuel avec une belle participation malgré un temps mitigé.

vide-grenier

 

Merci à tous les participants et organisateurs