Fête médiévale 2016

On le savait, on avait été prévenu, mais il a quand même fallu que quelqu’un ouvre la boîte des vents et laisse s’échapper les rudes rafales du retour dans le temps. Et il a soufflé le bougre, jusqu’à pousser le village aux environs du XIII ème siècle, ce dimanche 1er Mai 2016.

Le samedi, il y avait eu quelques prémices.Des ribauds montaient des échoppes de toile, des mercenaires et autres écumeurs de chemins bâtissaient un village de toile.  

On  aurait ?même vu  des loups à la périphérie de Boissières

.Et puis le dimanche vint. Dès le matin, le vent a tout transporté dans les siècles passés.

Un Fou à clochettes est apparu parcourant les ruelles, les soldats et mercenaires ont fait résonner sur les murs les cris de leurs combats.

combat2

cmbat1

 

 

 

 

De gentes dames, des gentilshommes, des hommes d’église plus ou moins défroqués,des manants sont sortis de leurs manoirs ou de leurs masures.

Les échoppiers ont étalé leurs produits (vêtements, victuailles, boissons, armes de jet et de tranche) sur le marché. Les artisans ont exposé leur savoir-faire extraordinaire dans l’art de transformer le bois,le fer et la pierre en œuvre

artisan1

d’art, armes ou objets usuels.

artisan 

Et au fur et à mesure, ceux qui vivaient toujours au XXI ème ont fait leur apparition. Ils venaient en masse des quartiers éloignés de Boissières, mais aussi des villes et villages alentour, alertés par la rumeur du vent qui disait que la marche du temps s’était écartée du droit chemin dans notre village.

Et tout s’est mis en place, les musiciens du groupe Osco ont musiqué, orchestre la compagnie de théâtre Batifoll a théâtré place du Temple, batifoll 

 

 

 

la caravane d’Atarän a conté et légendé pour les petits et les grands, les compagnies de guerroyeurs Gamela Nostra et de mercenaires Merces ont guerroyé et mercené sur les places du Temple et de la Mairie.

A côté d’eux, toute la journée, au grand campement du Champ des Abricotiers, le montreur de loup a promené ses deux superbes bêtes, et fait visiter sa magnifique yourte. yourte Les ânes ont pris sur leur dos quelques damoiselles et damoiseaux plus ou moins rassurés (mais contents après), de futurs chevaliers se sont exercés au tir à l’arc tir-a-larc

 

 

et l’association Un pion c’est tout, a sorti tous ses jeux en bois  anciens pour la joie et l’étonnement des joueurs. 

 

taverne Vers midi, les taverniers et accortes tavernières ont poussé les portes de leur estaminet et proposé aux ripailleurs, boissons et mets roboratifs. Ces conviviales agapes ont reconstitué les organismes chamboulés par le voyage dans le temps.

Ainsi tout l’après-midi, chacun et chacune a flâné au long des ruelles et chemins animés par tous les acteurs de cette journée. Le XIIIème siècle avait pris toute sa place et toutes les places du village.

Et puis comme il faut une fin à tous les commencements, les participants (compagnies participantes et villageois travestis) se sont réunis sur le grand campement du Champ des Abricotiers et sont descendus vers le centre du village pour rejoindre la Place du Temple.farandole 

Là, une ovation pour les organisateurs et une farandole ont clôturé cette journée.

 

Un grand merci à la Compagnie Batifoll, tout particulièrement à Aurélie Coste et sa famille, à Evelyne et Daniel Jolly, ainsi qu’aux habitants de Boissières et autres anonymes qui ont participé par leurs diverses actions à la réussite de cette journée.

 

Délégations et représentations de la commune

Délégations et représentations de la commune auprès des organismes divers

Commissions auprès de la Communauté de Communes 

 Communication et manifestations : Christian Borg 

Travaux et voirie communautaire : Jacky Casse 

Enfance : Jacky Casse 

Prévention et sécurité : Philippe Deschamps 

Environnement : Béatrice Leccia 

Développement économique, Urbanisme, Finances, Marchés publics : André
Meyronnet

Syndicats et organismes divers

Syndicat Intercommunal d’assainissement de la Plaine de la Vaunage

Titulaires : Marc Foucon et Didier Lopez 

Suppléants : Christian Borg et Philippe Deschamps

SIVU des Garrigues
• Titulaires : Béatrice Leccia et André Meyronnet

Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique Boissières-Saint Dionisy

 Titulaires : Jacky Casse et Evelyne Chassouant 

 Suppléants : Marc Foucon et Jean-Brice Libourel

Syndicat Intercommunal des Eaux de la Vaunage

 Titulaires : Stéphanie Ollier et Béatrice Leccia 

 Suppléant : Jacky Casse

Syndicat Mixte d’Electricité du Gard

 Titulaires : Casse Jacky et Béatrice Leccia 

  Suppléants : Philippe Deschamps et Jean-Brice Libourel

BRL  Jean-Brice Libourel

Correspondant Défense  Philippe Deschamps

Conseil d’école  Marc Foucon et Evelyne Chassouant

Commission d’Appel d’Offres

 Président : Marc Foucon

 Titulaires : Christian Borg, Serge Clausse et André Meyronnet     

Suppléants : Jacky Casse, Jean-Brice Libourel et Stéphanie Ollier

Commission des Fêtes

 Titulaires : Christian Borg, Béatrice Leccia et Stéphanie Ollier   

Suppléants : Evelyne Chassouant, Serge Clausse et Philippe Deschamps .

Cordes locales

Ce samedi 28 mai, sur la place de la mairie, la troupe vocale « les cordes locales » a proposé aux Boissièrois (es) un spectacle entièrement tricoté à la voix. La vingtaine de chanteurs de la troupe ont proposé, face à la cinquantaine de personnes présentes malgré le temps, un spectacle varié et enjoué. chorale-4
Varié dans les époques, parce que les œuvres mises en scène allaient du moyen-âge (chanson médiévale à boire) aux temps modernes (le Cha-cha de Michel Jonasz et Pik-Pik musique moderne extraite d’un spectacle « La Belle et la Bête) en passant par l’époque classique avec Mozart (Petite musique de nuit agrémentée de paroles roboratives vantant la cuisine lyonnaise – si, si, ça existe) Henry Purcell, Camille Saint Saëns et une chanson dont on groit que les paroles sont bulgares. chorale-1
Varié aussi dans les auteurs, puisque se sont invités Pierre Dac, Boris Vian (un « Tango interminable des perceurs de coffres forts »), Les Frères Jacques (La Marie-Joseph, les anciens connaissent, pour les jeunes s’adresser aux premiers), Francis Blanche (Youpi, sur la « Tristesse » de Frédéric Chopin ; faire le lien entre Youpi et tristesse). chorale-3

Enjoué, parce que tous les morceaux étaient mis en scène ou chorégraphiés avec des chanteurs aux costumes chamarrés qui ont mis de la couleur dans le village pendant près d’une heure et demie. Sous le ciel gris et bruineux, ce fut une éclaircie de joie et de bonne humeur. chorale-2

Il faudra que la chorale des « Cordes vocales » nous révèle le secret qui leur a permis de faire attendre la pluie jusqu’à la fin de leur spectacle (peut-être qu’un président aimerait aussi le connaître……………)
Le verre d’après-spectacle s’est déroulé dans la salle polyvalente et a permis de faire connaissance avec les artistes et de les remercier pour ce bon moment de distraction.

Les BOISSIERADES

Association « Les Boissièrades »

C’est le 6 mars 2001 que l’association « Les Boissièrades » a vu le jour.

Son but est de créer diverses animations dans le village.

Le bureau était composé par une Présidente : Michèle Foucon, vice-président : Christian Tronc, Trésorière : Marie-Christine Coste, Trésorière adjointe : Danielle Aigon et secrétaire : Odile Bergère.

De 2001 à fin 2008, l’association a créé de nombreuses manifestations comme le vide grenier, la fête de la musique, le Téléthon et encore bien d’autres manifestations.

Début 2009 l’association s’est mise au repos.

Christian BORG, nouvel adjoint au maire depuis mars 2014, délégué à la vie associative et aux festivités a souhaité faire revivre l’association les Boissièrades.

Après maintes discussions et réunions, des Boissiérois(es) bénévoles se sont portés volontaires pour créer de nouvelles manifestations au village avec l’appui de la municipalité.

Une assemblée générale a eu lieu le 14 juin 2014 et a désigné comme :

Président : Christophe Bergere

Secrétaire : Séverine Marcoz

Trésorier : Didier Brancata

Des manifestations sont à l’étude et vont être programmées dès 2015.

Souhaitons-leurs bonne chance !

Représentations de la Compagnie Batifoll

les 18 et 19 octobre, la Troupe Batifoll a présenté devant une salle comble son nouveau spectacle.

Le Tango des naufragés Une comédie de Grégoire Aubert par la Compagnie Batifoll

Banlieue parisienne.
A ma gauche, une grande maison familiale. Ludivine y coule des jours tranquilles au son de son piano, en compagnie de ses deux filles, célibataires endurcies.
A ma droite, la classique maison de retraite dirigée de main de fer par Mélanie. S’y côtoient les résidents, le personnel de soin et les visiteurs.
Sur un air tour à tour enjoué et dramatique, comique et nostalgique, la loupe posée sur ces deux petits mondes parallèles met en relief les petites et grandes aspérités de l’âme humaine.

la-troupe

La vieillesse et son rapport au monde sont au cœur de la pièce. Mais vieillir, c’est aussi grandir, s’adapter, vivre !

Au gré des rencontres, des événements, des humeurs, « le tango des naufragés » déroule le fil essentiel de nos existences.

spectateurs
Joué devant une salle comble pour deux représentations, les spectateurs ont passé un bon moment entre rires et émotions comme le voulaient l’auteur et les comédiens. Nous attendons le prochain spectacle et leur souhaitons, pour leurs représentations extérieures tout le succès possible.

Big Band

Samedi 11 juin, Boissières, Terrasses du château, 22 acteurs se réunissent pour offrir à deux cents spectateurs une soirée inoubliable. 

Hé non, désolé, il n’y a pas que le foot dans la vie. 


Remontons en début d’après-midi. Vers 14 h 00 début des préparatifs : installation des estrades, puis arrivée progressive des artistes. 

avant 

A l’arrière, trompettes et trombones s’échauffent à l’unisson. En milieu (de terrain) d’orchestre, les saxo et alto calent les pistons. A l’avant, le pupitre des flûtes traversières prépare ses attaques. 

repetitions

En soutien, la batterie et le clavier organisent les relances. Le directeur technique peaufine les balances. Tout ça, sous l’œil attentif du capitaine chef d’orchestre qui conduit de la voix et du geste ces ultimes ajustements. Le vent qui n’aura pas épargné les répétitions a donné aux partitions des velléités d’envol.

Ventre affamé n’ayant pas d’oreille, une petite pause roborative s’est imposée pour les musiciens avant le concert.

 repas
Enfin, les spectateurs arrivent à partir de 20 h 00 et découvrent le magnifique panorama sur la Vaunage offert depuis les terrasses du Château de Boissières. Mr Truchaud, son propriétaire, a accepté cette année encore que nous squattions ses terrasses.

 spectateurs
Et puis, le vent est doucement tombé, et nous avons eu droit au défilé des grands noms du jazz interprétés avec brio par le Big Band de Petite Camargue. Nous avons vu passer Miles Davis, Jaco Pastorius, Paul Webster, Gordon Goodwin , Horace Silver entre autres grands de cette musique. Même le Père Noël s’est penché sur cette soirée pour écouter la Lettre que lui a composée Gilles Arcens. Au fil des morceaux chaque instrumentiste a, lors des solos ovationnés, impressionné les spectateurs par sa virtuosité.

 musiciens
Le ciel fut de la partie en illuminant l’arrière scène d’un coucher de soleil rougeoyant entre le Pic St Loup et la falaise de l’Hortus. 

panorama
Lorsque Philippe Guyon, le chef d’orchestre, nous annonça la fin du concert au bout d’une heure et demie, les spectateurs ont lancé dans un chœur unanime un OOOOOOOOOOOOOH !!!!!!!!!!!!!! DEJA ? de surprise et illico réclamé un rappel. Ce fut donc un « In The Mood » sur le mode Glenn Miller, durant lequel chaque musicien montra tout son talent, qui conclut ce concert qui fera date dans le souvenir des Boissièrois présents. 
Merci à tous les musiciens, pro et amateurs éclairés, au régisseur derrière sa table de mixage (impressionnant) et bien sûr au chef d’orchestre. SACREE SOIREE !!!!!!!!!!!!! comme disait quelqu’un.
Merci et à bientôt aux spectateurs qui se sont déplacés et nous encouragent à continuer. Et enfin merci Mr Truchaud sans qui tout cela ne serai pas possible.

Fête village 2016

Tout a commencé le matin à la fraîche avec un château gonflable. bob
Si l’emblème du château d’en haut est le sanglier, celui du châteaud’en bas c’était Bob l’éponge. Un petit garçon s’est empressé de le tester pour s’assurer de la sécurité et de la solidité du château et puis ce fut tout. Un peu solitaire le Bob. Dommage !!!!!!!!!!


Vers 09 h 30, les participants au concours de boules se sont réunis au Cercle. Ils étaient sept comme les samouraïs, mais on s’est débrouillé pour les doublettes. Le concours d’une haute intensité s’est terminé peu après 11 h 00 sous un soleil de plomb pour ….devinez quoi ? Hé bien oui, un apéro bien frais et bienvenu. Un repas improvisé a suivi et après on est parti faire une petite sieste.
boulistes Conservez bien la photo de ces sept concurrents. Ce sont certainement les derniers irréductibles qui auront résisté jusqu’au bout pour faire vivre l’esprit bouliste dans le village. L’année prochaine, nous proposerons autre chose en espérant intéresser plus de monde.


apero 

A 19 h 30, près de deux cents personnes se sont retrouvées dans la cour de l’école désertée par les élèves. L’apéritif offert par la mairie fut le bienvenu, après une journée caniculaire (on a parlé de 37, 38 et plus, donc déshydratation). L’hydratation recommandée par les services de santé s’est poursuivie jusqu’au repas servi à la tombée du jour. L’orchestre FLASH BACK a accompagné les mouvements de bras indispensables à cette gymnastique médicale. 

flash-back
Les estomacs étant prêts, les boissiérois(es) ont pu passer à table pour apprécier le repas offert par la mairie. Le traiteur L ’Aubaisienne avait concocté une « Fideuà » qui a régalé les convives. 

repas
Ensuite,………. et bien ensuite, l’orchestre FLASH BACK est remonté sur scène jusqu’au milieu de la nuit. Nous avons eu droit à une démonstration de Madison par Mme et Mr Roux madison 

                et une ronde autour des Lacs du Connemara 

ronde 

entre autres choses remarquables et d’autres que nous nous contenterons d’imaginer. Merci à ces personnes qui ont montré le plaisir qu’elles avaient à s’amuser à cette fête.

Merci à toutes et à tous, Boissièrois, Boissièroises, à tous les organisateurs
et acteurs de cette belle soirée.

fin
  BONNES VACANCES A TOUT LE MONDE.


      On se retrouve à la rentrée pour de nouveaux évènements.

Exposition Boissières ‘Art du 15 mars 2015

Par un dimanche pluvieux, treize artistes 100% boissièrierois ont exposé une quarantaine de leurs oeuvres pour le plus grand plaisir d’une centaine de visiteurs à la salle polyvalente.
visiteurs1
La dernière exposition ayant eu lieu il y a dix ans, il a semblé utile de renouveler cette expérience.

visiteurs2 Alors nos artistes, peintres figuratifs ou non, sculpteurs, plasticiens, brodeuses et photographes se sont mobilisés et mis à la disposition du village un aperçu de leurs talents.

visiteurs3
L’accrochage a eu lieu le samedi et le dimanche à 10 h 00 les premiers visiteurs arrivaient malgré la pluie.

visiteurs4

Afin de détecter de nouveaux talents pour les futures expo, un concours de dessins et de rédactions sur le thème du village de Boissières a été organisé pour les élèves de notre école. Trente six futurs artistes ont vu leurs oeuvres exposé à côté de celles de leurs aînés. oscar-brigaud bastien-radenac Une remise de prix a récompensé nos talentueux bambins et tous ont reçu un cadeau pour les remercier de leurs efforts de création.

louis-gilletbrice-andrea alexis-faure bastien-radenacclara-libourel oscar-brigaud
A l’issue, l’exposition a fermé ses portes, mais avec la volonté de la part des organisateurs et des exposants, tous enthousiastes, de renouveler l’expérience.

La mairie, devant ce franc succès et avec l’accord des exposants, a décidé de conserver les oeuvres accrochées aux murs lors des deux tours du scrutin départemental. Pour les Boissièrois qui n’ont pas pu visiter l’exposition, ce sera l’occasion de voir ces créations.

Participation citoyenne

pc

Qu’est-ce que la Participation Citoyenne ?

  • Son cadre juridique : – le Code général des collectivités locales Art L 2211-1, – l’Instruction ministérielle du 22 juin 2011.
  • Les étapes de sa mise en place : – l’adhésion des élus, – une réunion publique et l’engagement de la population – la signature du protocole.
  • Son objectif : associer les habitants à la protection de leur environnement dans une participation citoyenne
  • Ses limites : – renseigner les forces de sécurité sur des faits et NON sur des personnes,

 – observer et NON surveiller ou patrouiller.

  • Son fonctionnement  : des référents volontaires et agréés par la Préfecture (enquête de moralité) sont en relation avec la Gendarmerie et le Maire pour tout ce qui touche à des agissements, des faits ou des véhicules suspects. Ils sont aussi le relais entre la Gendarmerie et la population pour diffuser des conseils préventifs.

volontaires

La Participation Citoyenne à la mode boissièroise : le village a été découpé en six secteurs :
– secteur 1 : chemin des Castanets, rue de la Vaunage
– secteur 2 : centre ancien
– secteur 3 : route de Nages, quartier La Margue
– secteur 4 : chemin du Cougoul
– secteur 5 : chemins des Claux et du Vialat
– secteur 6 : chemins de Chastre et de Vauvert

Pour chacun de ces secteurs, des référents ont été agréés suite à leur volontariat lors de la séance publique du 27 mai 2016 :
secteur 1 : Marcel Aigon
 Karine Delamare
 Philippe Deschamps
 Didier Marot
secteur 2 : Jean-Pierre Dumon
 Julien Gondeau
 Jean-Paul Travier
secteur 3 : Marc Foucon
secteur 4 : Jean-Louis Coste
 Bernard Jolivet
 Marcel Michel
 Jean-Pierre Pascal
secteur 5 : Christian Borg
 Jean-Louis Calatayud
 Odette Lopez
secteur 6 : Christiane Arnould
 Jean-Max Biegien
 Thierry Dalbart

Coordonnateur des référents : Philippe Deschamps

Ces référents seront les relais entre la population et la Gendarmerie. Ils se feront connaître rapidement des habitants de leur secteur en qualité de référents. Cela permettra à tous de resserrer les liens sociaux et l’entraide nécessaires à la vie quotidienne de notre communauté.

ensemble

Actions concrètes

Nous savons tous que de temps en temps, des gens de passage font des repérages à pied ou en voiture qui peuvent aboutir à des actions illicites. Si ces mouvements paraissent suspects, il est du devoir de chaque citoyen d’en informer en premier lieu son référent qui pourra avoir déjà des informations sur ces mouvements puis l’ « Info Rapide Mairie » qui continuera de fonctionner en parallèle. 
NB : la gendarmerie n’est à prévenir directement qu’en cas de flagrant délit. Dans tous les autres cas passer par un référent et par l’Info Rapide Mairie
Les référents agissent par des actes élémentaires de renforcement des contacts entre les habitants comme la prévention : surveillance des habitations en l’absence des occupants, ramassage du courrier, signalement aux forces de l’ordre des faits d’incivilité, de démarchages suspects, ……….etc.

La PARTICIPATION CITOYENNE est la PARTICIPATION DE TOUS ET DE CHACUN

dialogue
à la protection de notre environnement social et à la tranquillité de nos proches qu’ils soient nos voisins, nos amis ou membres de notre famille.
Cette démarche n’est pas l’apanage de la France : le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont mis en place depuis longtemps ce type de dispositif d’entraide des citoyens.

La dernière étape de la démarche d’adhésion à ce dispositif sera la pose des panneaux d’informations aux entrées du village.

panneau

 

I S S

Les enfants et la station.
Boissières entre XVII ème et XXI ème siècle.
Voyage dans l’espace et le temps. L’espace d’un moment,
Fabrice Faure a connecté le château et la station.

Article paru dans le Midi Libre du 26 février 2017.

« FXOISS, ici F4HHV. Est-ce que tu me reçois ? »
Trois appels. Quand, au milieu des grésillements, la voix de Thomas Pesquet se fait enfin entendre. D’abord faiblement puis plus distinctement. « Bonjour à tous, je suis prêt à répondre à vos questions ». Il est 14h 12. Fabrice Faure et ses amis du club radio amateur de la Vaunage ont réussi leur pari : ils ont établi le contact avec la station spatiale internationale au moment où celle-ci à entamé une orbite sur l’Europe. Pendant dix minutes, le temps que l’ISS file à la vitesse de 28 000 Km/h, à 400 Km au-dessus de l’Angleterre, de la France, puis de l’Italie, les enfants des écoles de St Dionisy et de Boissières âgés de 4 à 10 ans, vont pouvoir poser vingt questions à l’astronaute français. Le public réuni dans la salle Vergèze-Espace – qui n’a jamais porté aussi bien son nom – frissonne. Enfants comme parents. 
« Bonjour Thomas, est-ce qu’il fait nuit dans l’espace ? » entame la petite Selma élève de maternelle, même pas intimidée. 
« On fait le tour de la Terre, donc quand le soleil est caché par la Terre, il fait nuit. En fait, on voit le soleil se lever et coucher quinze fois par jour. »lui répond Thomas Pesquet.ff-1

C’est dans le cadre du programme ARISS que cette rencontre de l’espace a pu avoir lieu. Quatorze écoles ou collèges français ont été sélectionnés – par la NASA notamment pour entrer en contact avec l’ISS et son locataire français, tout au long de son séjour dans l’espace. C’est en juin 2016 que le projet pédagogique des deux écoles gardoises a séduit le jury. Dès la rentrée, les enfants et les maîtresses ont préparé le jour J.
 « Et toi, c’était quoi le plus difficile dans ta préparation, » deamande à son tour Elia. Au moment où l’astronaute lui explique qu’il a dû apprendre le russe et beaucoup voyager, il apparaît sur l’écran géant. Avec un léger décalage par rapport au son, forcément. L’instant devient plus fort encore. « D’autant que, rappelle en aparté Fabrice Faure, nous sommes la première école en France à avoir la vidéo en plus de l’audio. C’était techniquement plus compliqué, mais je l’avais promis aux enfants »
14 h 15 Les questions s’enchaînent. Tom demande à Thomas si la Terre est belle de là-haut. Flavio s’inquiète de ce qu’il a ressenti au décollage. Nathan est soucieux de son alimentation. « Est-ce tu manges bien dans l’espace ? » « Oui, j’ai même de la nourriture préparée par les chefs. Et j’ai encore beaucoup de provisions. » Chaque fois, l’astronaute répond brièvement, en raison du temps compté, mais toujours avec une grande gentillesse. Il se fait aussi pédagogue quand Gabriel lui demande s’il pleut dans l’espace : « Non, c’est le vide total. Et il ne peut pas pleuvoir dans l’ISS, car dans l’apesanteur, les gouttes flotteraient. Mais, on vole au-dessus des nuages, on les voit bien. »
Les maîtresses retiennent leur souffle, à chaque fois qu’un enfant s’approche du micro. Mais pas un, même les plus jeunes, ne bégaye ou a oublié sa question. Au tour de Tatiana : « Tu as amené un sapin de Noël avec toi ? » Thomas Pesquet sourit et fouille dans ses affaires : « On a utilisé un petit sapin. Ah, il n’était pas loin pourtant. » ff-2
14 h 18. Est-ce qu’il fait chaud dans l’espace ? Quelles sont les expériences sur les végétaux ? A quoi rêve-t-il la nuit en dormant ? Qu’a-t-il fait pendant le trajet jusqu’à la station ? N’est-ce pas trop difficile de s’habituer à l’apesanteur ? Les enfants sont curieux ……. Et attendent avec gourmandise la réponse à la question d’Alexis : « Toi, tu as réalisé ton rêve en devenant astronaute. Mais quand réaliseras-tu le nôtre en venant nous voir à l’école ? » « J’aimerais bien. Quand je serai en France, j’espère pouvoir raconter ce que j’ai vécu au plus grand nombre. Alors si je peux, je viendrai vous voir » sourit Thomas Pesquet, ce que ses copains du jour traduisent par la promesse d’une autre rencontre.

14 h 20. Le grésillement se fait à nouveau plus fort. L’ISS vole probablement déjà le sud de l’Italie. Après que Thomas Pesquet ait montré sa tenue du jour – un maillot de l’équipe de France de rugby en ce jour de match du tournoi des Six-Nations -, c’est Erwan, qui intervient le dernier. « Tu as déjà vu des météorites par la fenêtre de l’ISS ? » « j’en ai parfois vu passer des petits bouts » raconte l’astronaute.
Lui est passé aussi vite qu’une étoile filante au-dessus de Vergèze.

Il est 14 h 22 et le contact avec la station spatiale est déjà terminé. « C’est un peu bizarre de le voir comme ça, mais c’était trop bien. » , commentent Elia et Tatiana entre deux applaudissements. Pour Lohan et Gabin, les yeux encore brillants, c’était juste « incroyable ». Fabrice Faure, qui est à l’origine du projet, a les yeux humides. « Je crois que je ne réalise pas encore ce qui vient de se passer. Et eux non plus d’ailleurs. C’est pourtant un moment dont ils devraient se souvenir toute leur vie ». Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles. ff-3
OVER

Remerciements de Fabrice Fabre

Je souhaiterais tout d’abord remercier ARISS et ARISS France, le CNES et l’ESA qui nous ont permis de vivre ce moment incroyable.

Je souhaiterai remercier les 9 bénévoles de l’équipe ARISS30 et du club radioamateur scientifique de la Vaunage qui m’ont soutenu depuis le début sur ce projet, qui m’ont apporté toute leur expertise et connaissance dans les nombreux domaines que ce projet aura mis en pratique. Cette expérience à votre côté restera pour moi inoubliable ! Gilbert Morata, Francis Becherini, Yves-Jean Perrin, David Roux, Ralph Dumon, Alan McCullagh et Christian.

Je souhaiterais remercier les mécènes : Alliance Expert, Promo PME, Fadilec, D&S Groupe, Alfadir, Axeal et Garcia et fils pour leur soutien financier qui a permis à notre association de réaliser ce contact dans des conditions optimales.
Je souhaiterai aussi remercier la Région Occitanie pour son soutien financier sur l’ensemble des activités de ce projet pour les 2 écoles.
Un grand merci à toute l’équipe enseignante pour leur incroyable implication tout au long de l’année.

Merci à la mairie de Vergèze pour nous avoir accueillis, soutenu et permis de réaliser cet évènement dans ces conditions optimales.
Merci aux mairies de Boissières et Saint Dionisy pour leur soutien.

Merci à l’académie de Montpellier et plus particulièrement à l’équipe aéronautique.

Merci à l’équipe du BATC notamment Phil Crump, Phil Heron et Ciaran Morgan. Merci à Matthew Cosby, à la station de Goonhilly et SatAppsCatapult et Evariste, Jean Pierre/Claudio pour la partie vidéo.

Et pour finir, je tenais à remercier toute ma famille qui m’a soutenu et surtout supporté pendant ces 12 mois de préparation.


Voici une compilation des différents articles / reportages dans les médias pour le projet.
Les articles du Midi Libre seront compilés sous forme PDF.

Lundi 7 novembre 2016 : article France Bleu Gard Lozère : Deux écoles gardoises vont appeler la Station Spatiale Internationale
https://www.francebleu.fr/infos/soc…

Jeudi 17 novembre 2016 : article Objectif Gard : MISSION SPATIALE Des élèves de St-Dionisy et Boissières en direct de l’espace
http://www.objectifgard.com/2016/11…

Jeudi 17 novembre 2016 : article France bleu Gard Lozère : Les écoliers de Boissières et Saint-Dionisy la tête dans les étoiles avec Thomas Pesquet
https://www.francebleu.fr/infos/soc…

Jeudi 24 novembre 2016 : article midi-libre : Les élèves de St-Dionisy et Boissières vont parler à l’astronaute Thomas Pesquet
http://www.midilibre.fr/2016/11/24/…

Vendredi 3 février 2017 : article France Bleu Gard Lozère : Les écoliers de Boissières et Saint-Dionisy bientôt en ligne avec Thomas Pesquet
https://www.francebleu.fr/infos/edu…

Mardi 14 février 2017 : Reportage vidéo de France 3 Languedoc Roussillon diffusé au journal régional du midi et de 19h
https://www.youtube.com/watch?v=k4L…

Mercredi 15 février 2017 : article France 3 Languedoc Roussillon : Gard : des écoliers se préparent à dialoguer en direct de l’espace avec Thomas Pesquet
http://france3-regions.francetvinfo…

Mercredi 15 février 2017 : article Midi Libre : Nîmes vue depuis… l’espace => petit rappel du projet
http://www.midilibre.fr/2017/02/15/…

Lundi 20 fevrier 2017 : article France Bleu Gard Lozère : Les élèves de Saint-Dionisy et de Boissière parlent avec Thomas Pesquet ce jeudi.
https://www.francebleu.fr/infos/soc…

Mardi 21 février 2017 : article + reportage vidéo France3 Languedoc Roussillon : Gard : des enfants vont parler jeudi matin avec l’astronaute Thomas Pesquet
http://france3-regions.francetvinfo…

Mercredi 22 février 2017 : article Midi Libre : Gard : des élèves de la Vaunage vont parler en direct avec Thomas Pesquet
http://www.midilibre.fr/2017/02/21/…

Mercredi 22 février 2017 : article et vidéos France Bleu Gard Lozère : Les petits Gardois vont enfin dialoguer avec Thomas Pesquet
https://www.francebleu.fr/infos/soc…

Jeudi 23 février 2017 : article et reportage vidéo France 3 Languedoc Roussillon : La liaison entre des enfants du Gard et l’astronaute Thomas Pesquet reportée à samedi
http://france3-regions.francetvinfo…

Jeudi 23 février 2017 : article et reportage vidéo TvSud : Gard : la rencontre entre l’astronaute Thomas Pesquet et des élèves reportée
http://www.tvsud.fr/open_article/ga…

Jeudi 23 février 2017 : article Midi Libre : La rencontre des élèves de la Vaunage avec Thomas Pesquet reportée
http://www.midilibre.fr/2017/02/23/…

Samedi 25 février 2017 : article Midi Libre : Gard : revivez la rencontre d’élèves avec l’astronaute Thomas Pesquet
http://www.midilibre.fr/2017/02/23/…

Samedi 25 février 2017 : article Objectif Gard : GARD Objectif ISS, on a parlé à Pesquet !
http://www.objectifgard.com/2017/02…

Samedi 25 février 2017 : article et vidéo France 3 Languedoc Roussillon : Revivez la rencontre des élèves du Gard avec l’astronaute Thomas Pesquet => Avec extrait vidéo des questions
http://france3-regions.francetvinfo…

Samedi 25 février 2017 : reportage télévisé au JT de France 3 Languedoc Roussillon
https://www.youtube.com/watch?v=S2L…

Samedi 25 février 2017 : article France Bleu Gard Lozère : Le spationaute Thomas Pesquet en direct de Vergèze
https://www.francebleu.fr/infos/edu…
Samedi 25 février 2017 : article et reportage vidéo TvSud : Station spatiale Internationale : communication établie entre l’astronaute Thomas Pesquet et les écoliers Gardois
http://www.tvsud.fr/open_article/st…
Dimanche 26 février : article Midi Libre : Gard : la rencontre de l’espace avec Thomas Pesquet en photos et vidéo
http://www.midilibre.fr/2017/02/26/…
Lundi 27 février : reportage vidéo sur BFM TV : Quand Thomas Pesquet répond en direct de l’ISS aux curieuses questions des écoliers
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/vi…

Mercredi 1er mars 2017 : article sur le site de l’académie de Montpellier : Liaison radio entre des écoliers du Gard et l’astronaute Thomas Pesquet depuis la station spatiale internationale (ISS)
http://www.ac-montpellier.fr/cid113…

Parcours historique

L’ASPB vous fait découvrir Boissières

 

Après plusieurs mois de tri des archives communales, L’Association Sauvegarde du Patrimoine de Boissières a utilisé les informations recueillies pour créer 11 panneaux qui retracent l’histoire de certains lieux et bâtiments remarquables du village. Ils sont posés sur les murs des ruelles du centre ancien.
De plus, 2 sentiers de découverte ont été ouverts pour mettre en valeur
les paysages de la commune.
Le premier, long de 250m, balisé en vert, emmène le promeneur sous les remparts du château. Le second, de 4500m, balisé en rouge, vous conduit à travers bois et vignes.
Les départs de ces 3 parcours se trouvent place de la mairie.

Des visites guidées sont prévues dans le cadre des Journées du Patrimoine des 16 et 17 septembre 2017.

Vous avez ci-dessous le plan définitif. Pour le moment, il manque encore quelques panneaux. En faisant un clic droit sur le plan vous pouvez soit « enregistrer sous », soit faire un « copier-coller ».

circuits

 

Centre de secours

Centre de secours.

pompiers

A partir du 01 octobre 2015, notre commune sera rattachée au centre de secours (caserne de pompiers) de Vergèze au lieu de celui de Nîmes. Pour les appels, cela ne changera rien, le numéro reste le 18 ou le 112, l’appel est simplement envoyé à Vergèze sans augmentation de délais. Par contre, le temps d’intervention qui était de 15 minutes en moyenne, passera à 10 minutes, ce qui peut se révéler déterminant dans le cas d’intervention médicale. 

Sachez que pour 2014, les pompiers sont intervenus 17 fois sur Boissières.

Actuellement les communes de Mus, Aigues-vives, Vergèze et Codognan sont rattachées à ce centre, nous nous y rattacherons en même temps que St Dionysis et Nages-et-Solorgues. A terme Gallargues-Le-Montueux et Calvisson nous rejoindront.

Important : actuellement, nous ne savons pas si ce sont les pompiers de Nîmes ou ceux de Vergèze qui passeront pour la vente annuelle de calendriers. Cela vous sera précisé ultérieurement. Quoiqu’il en soit, continuez à leur réserver le même accueil sympathique, la plupart d’entre-eux sont des pompiers volontaires qui donnent de leur temps au service de la communauté.